De nouveau , la couleur permet de rêver

Posté par Joey le 10 mars 2011

« La couleur permet de rêver. »
 Peut-être que vous m’apprécierez, je n’aime jamais que ceux qui me détestent. Les laids, les laids, les laids m’attirent, ils me font sentir ce que je ne ressens jamais, les gens violents, les casseurs, les chasseurs, les antihéros, tout ce qui frappe, attaque, insulte est le bienvenu. Dans ma maison vide, je pense et je pense à ma vie, à ce que je ne ferai jamais, et je ne fais jamais rien d’autre. Les visites me laissent froid, car mes parents se terrent en entrant, font semblant de s’approcher, mais je le vois bien que je leur répugne, leur présence n’est que superficielle, et je n’aime pas les gens qui se forcent. Qu’est-ce que cette échappée rocambolesque, me disent-ils en silence ! Mais je ne réponds pas, je rêve de celui qui me fera sentir la vie. Ils n’ont pas de visage, pas d’odeur, pas de voix, mais je sais qui ils sont, ce qu’ils disent. Ce n’est que dans les rêves que je peux voir ce qu’ils sont à mêmes de déclarer. Des lavandières savantes délient leurs colis mortifères sur la route de Jérusalem, et fréquemment je délire. Enfin ce que je n’ose pas faire, ils le font dans ces demi-sommeils où j’engloutis toutes les visions d’une existence. Aveugle, sourd et muet, je ne m’affiche que chez les morts : la couleur permet de rêver, certes, mais ne sont-ce pas les rêves qui permettent la couleur ?

J&A

Laisser un commentaire

 

Pièces de Théâtre - Lucile ... |
une écriveronne et des écri... |
TALES FROM THE STRANGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BOSCO
| aerostat
| shinigani